• Axelle.S

Alber Elbaz, l’homme qui murmurait dans le dressing des femmes.



L’ancien directeur artistique de Lanvin revient après plusieurs années d’absence et nous présente sa marque AZ FACTORY, soutenu par le groupe Richemont, dont le lancement a eu lieu le 26 janvier dernier pendant la semaine de la haute couture.

Il se confie lors d’une interview au magazine ELLE au sujet du chemin qui l’a mené à ce retour plus que prometteur.


Après sa rupture avec Lanvin en 2015 Il dit avoir d’abord redécouvert la manière de prendre son temps sans nier parfois l’ennui auquel il était confronté certains jours avouant cependant que « l’ennui est excellent pour la créativité ».

Il s’est aussi consacré à l’enseignement de la mode, curieux de partir à la rencontre d’une nouvelle génération d’étudiants, plus soucieux d’apprendre d’eux que d’inculquer son savoir.

Les voyages ont également rythmé cette retraite de presque cinq ans, jusqu’à celui de Palo Alto dans la Silicon Valley, où il rencontre, je cite : « des gens passionnants, des innovateurs qui ne parlaient que de créativité et d’émotion. » Rencontres qui inspireront Alber Elbaz à observer d’abord les femmes, leur manière de vivre, de bouger, de penser jusqu’à leur façon de manger, puis la mode, le vêtement, son usage, son confort et son intérêt social.

Son nouveau regard est créatif et sociologique.

Refusant un nouveau « mariage », comme il dit, auprès d’une quelconque maison de couture, il va créer sa propre marque riche de ses expériences et observations.

Nait alors AZ Fashion qui sera vite remplacé par AZ Factory plus approprié pour symboliser le collectif englobant tous les différents acteurs nécessaires à la réalisation de ce projet.

Il ne crée pas seulement une nouvelle marque, il crée un nouveau concept, cessant de considérer le vêtement haute couture comme un bijou de peau dénué de toute praticité au prix outrageusement indécent.




Non, les femmes ne sont pas que des bustes de couture servant de support à ces œuvres d’art et prêtes à souffrir pour être belles.

Oui, les femmes souhaitent pouvoir porter de jolies pièces tout en restant dans les limites, déjà très poussées, du confortable.

Oui, nous rêvons toutes d’une tenue unique dans laquelle nous pouvons aller travailler, diner, danser, nous balader voire même bricoler.

Alber Elbaz l’a bien compris : les femmes sont complexes et exigeantes, c’est un fait, il faut faire avec. Elles veulent porter tes tenues aussi pratiques et confortables qu’une tenue de sport mais à l’allure chic et sexy et ce pour toutes les morphologies.

Sacré challenge!


AZ Factory est une marque où d’abord, chaque pièce est déclinée du XXS au XXXXL. Elles gardent aussi, je cite « une apparence très couture tout en étant fonctionnelles, modulables et réalistes ». Pour illustrer son projet l’artiste designer crée une robe en maille dont il dit "qu’elle est un véritable câlin puisqu’elle embrasse le corps sans l’enserrer et que grâce à différentes tensions (parfaitement placées), elle apporte du maintien juste là où il faut ».


J’achète !

Une autre de ses créations porte dans le dos une longue chaine que l’on prend d’abord pour un bijou et dont on constate ensuite que celle-ci est faite pour faciliter la fermeture et l’ouverture du zip évitant ainsi l’aide d’un(e) quelconque partenaire laissant presque supposer un petit clin d’œil à l’indépendance

et l'autonomie féminine.


On poursuit avec des silhouettes ultra sophistiquées toutes réalisées en nylon et microfibres jusque-là utilisés pour les tenues de sport et la lingerie puis d’autres où l’on marche sur les plates-bandes d’Arturo Brachetti en passant d’un look sportwear à un look de soirée en seulement quelques secondes.

Sophistication, couleurs et volumes s’entrechoquent avec des lignes simples et épurées invitant chaque femme à trouver sa pièce maitresse chez AZ Factory.

C’est avec plaisir et curiosité que l’on découvre les collections de cet homme qui murmurait dans le dressing des femmes.



Alber Elbaz allège et casse tous les codes souvent glaciaux et prétentieux de la haute couture avec cette collection qui signe le tournant vers une mode d’un nouveau genre mêlant couture et technologie, confort et esthétisme, artifice et simplicité.

Le fashion show humain, touchant, drôle et plein d’autodérision est visible dans la catégorie LOOK BOOK du blog où j’invite chaque lecteur à visionner le génie de ce créateur.

Alber Elbaz by Axelle


sources: ELLE magazine, AZ Factory website, Google images.