• Axelle

La BRALETTE …la quoi ?




Ce petit nom très en vogue dans les boutiques de lingerie depuis déjà deux ans mérite qu’on s’y attarde quelques lignes.

Alors qu’est-ce qu’une bralette ?

Et non, ce n’est pas une branlette (n’ayons pas peur des mots) à qui j’aurais fait perdre maladroitement son « N » égaré sur mon clavier.

J’imagine les moins farouches d’entre vous pointer un petit sourire à la simple prononciation de ce petit mot qui vient se glisser sous nos vêtements ou se superposer sur nos tee-shirts (pour les plus branchées).


Apparue dans les années 90, elle se fait oublier pour revenir sur le devant de la scène en 2018, depuis son succès ne cesse de croitre.

La bralette est donc par définition un soutien-gorge préformé sans armatures. C’est un mix entre une brassière et un soutien-gorge triangle qui n’a pas de taille de bonnet mais qu’on trouve en S/M/L… Que la mode est astucieuse !

Elle peut être portée comme un soutien-gorge (appelé alors soutien-gorge bralette), sa principale fonction, ainsi dissimulée sous un pull, une chemise même une veste masculine. Elle s’associe parfaitement à tout ce qui est taille haute (pantalon, jupe, short…) puis simplement comme un cropped top laissant apparaitre les petits nombrils des plus audacieuses.


Elle se décline dans une multitude de couleurs souvent pastels et de matières souples et fines : coton, dentelle et satin pour un maintien ultra confortable.

Elle permet en plus un galbe naturel hyper sensuel.

Malgré son aspect sage ou romantique, elle se marie parfaitement avec tous les styles.

Elle féminise le look androgyne, allège le sportwear parfois alourdissant, allant même jusqu’à érotiser les tenues les plus sobres si vous optez, par exemple, pour une couleur rouge intense.

Privée d’armatures, je conseille aux poitrines les plus voluptueuses de choisir de larges bretelles et de ne pas se priver d’essayage. Destinée avant aux poitrines les plus menues, les marques ont dorénavant élargi leurs gammes pour satisfaire toutes les silhouettes.

Il ne vous reste plus qu’à vêtir vos « jumeaux » de bralette en tous genres et de savourer cet ultime confort en toute féminité.




source photos: google images