• Axelle.S

Petits conseils pour débuter une vie plus green.

On le sait, on le constate, la planète est en souffrance.

La faune, la flore et nous, petits terriens, sommes en train d'en subir sévèrement les conséquences ce qui semble être une excellente raison pour commencer à réagir .

Au même titre que les mauvaises habitudes, nous sommes en mesure d'en changer pour de meilleures et la pire des erreurs serait de sous estimer nos actions et nos gestes aussi petits soient-ils.

Cependant cette volonté de faire mieux doit d'abord rester un plaisir. Elle doit vous procurer une forme de fierté et de satisfaction. Mettre la barre trop haut dans vos nouvelles résolutions mènerait probablement à un échec et un sentiment de culpabilité.

Mon premier conseil serait de vous renseigner sur les trucs et astuces de personnes, qui comme vous, on fait le choix d'aller vers une vie plus "green".

Consultez les blogs, baladez-vous sur google, lisez des articles, des magazines, achetez des livres,IN-TER-RES-SEZ- vous au sujet. Vous constaterez que les personnes qui souhaitent agir pour notre environnement, ne sont pas toutes issues d'une communauté d'extraterrestres venue de la planète Végane, sous l'emprise d'un gourou végétalien, domiciliée au fin fond des forêts, vêtue de chemises en lin et robes de chanvre dont le seul accessoire de mode est un sac en toile de jute.

L'essentiel dans cette démarche est d'agir chacun à sa façon, sans pour autant, vous transformer en Robinson Crusoë, puisque le simple fait d'y songer, est déjà un grand pas en avant.

Vous pouvez vous féliciter de ne pas rester insensible à cette cause.


Mon deuxième conseil, si vous êtes plus d'une personne sous votre toit, est d'en parler afin de savoir ce qu'en pensent vos proches, s'ils sont prêts à vous suivre et dans le cas contraire surtout ne pas les blâmer ou les contraindre. Chacun est en droit de faire ce qu'il lui plait, qui sait s'ils ne vous rejoindront pas plus tard.

Si par chance, l'assemblée est unanime, voyez comment chacun pourrait participer en relevant leurs idées ou en proposant vous-même des petites actions aux membres de votre famille.

Cela vaut aussi pour votre cercle d'amis et vos collègues de travail.

En ce qui me concerne, j'ai récemment pris la décision d'avoir un dressing plus responsable, mon mari qui me suit déjà pour l'alimentation, ne souhaite pas s'habiller dans les dépôts-vente ou troquer ses marques de vêtements favorites pour d'autres plus green: il respecte mes choix, je respecte les siens.


Les prochains conseils ne seront qu'une liste de petites actions que ma petite famille et moi-même avons mises en place dans notre quotidien tout au long des derniers mois.

Plutôt que des conseils je dirais que ce sont des petites idées qui peuvent vous inspirer si vous le souhaitez.

Pour nous, aucune d'entre elles n'est une contrainte, les choses se sont faites de manière naturelle et spontanée.

Nous sommes encore bien loin de notre Robinson Crusoë mais nous sommes fiers et satisfaits de nos nouvelles habitudes éco-responsables.


Dans ma cuisine:

  • Je suis en train de chercher des serviettes en tissus bio et de jolis ronds de serviettes pour remplacer les feuilles d'essuie-tout et les serviettes en papier.

  • On n'achète plus de bouteilles d'eau en plastique. Nous avons la chance d'avoir l'eau potable dans notre pays, autant en faire bon usage. On filtre l'eau avec un carafe Brita.

  • On utilise des cabas en tissus pour faire nos courses et refusons les sacs en plastiques, mais aussi en papier proposés par les commerçants .

  • On achète tout ce qu'on peut en vrac pour éviter les emballages: riz complet, pâtes complètes, oléagineux et certaines farines qu'on stocke dans des bocaux en verre.

  • On rince tout ce qui n'est pas gras à l'eau très chaude, sans utiliser de produit pour la vaisselle: nos tasses à café et verres d'eau après nos repas, les poëles anti-adhésives dans lesquelles il n'y a pas eu de graisse, les casseroles qui ont cuit des pâtes sans huile....etc .... Pour le reste on met au lave-vaisselle en le remplissant au maximum afin d'éviter qu'il tourne trop souvent.

  • On utilise des produits ménagers bio pour le lave-linge et le lave-vaisselle. Pour le nettoyage des surfaces de l'eau chaude et du vinaigre blanc alcoolisé (super efficace)

  • On ne lave ni à outrance ni le tambour à moitié vide et toujours en mode éco. Je ne suis pas pour laver les vêtements sous prétexte qu'on les a portés une fois et si cela n'est pas nécessaire (ni tâches, ni odeurs ou auréoles de transpiration). Rafraichir en aérant ses vêtements en extérieur peut s'avérer très efficace contre certaines odeurs (de cuisine par exemple). Réduire les lavages préserve les tissus de vos vêtements.

  • On mange bio et si possible local.

  • On trie nos déchets.

  • Quand on le peut on se fait livrer nos courses. Une tournée de livraisons est toujours plus écologique que d'avoir plusieurs clients qui se déplacent en voiture pour se rendre en magasin.

Dans la salle de bain:

  • Je n'utilise plus que des disques démaquillants lavables en tissus bio.

  • Je n'utilise plus que des culottes menstruelles et des serviettes hygiéniques en tissus.

  • On utilise des gels douche "bio" mais ma prochaine mission est de m'intéresser de beaucoup plus près aux "vrais" cosmétiques bio.

  • Les jours où je travaille chez moi sans aller au sport, je fais ce que j'appelle une "toilette de chat" avec un gant et du lait corporel (donc pas de douche). Ma peau m'en remercie: fini les petites rougeurs , ma peau est plus douce et moins sèche. Et oui, je suis propre et je sens bon, quelle question !

Dans mon dressing :

  • J'ai commencé par tout trier, transformer, garder, donner, vendre.

  • Je recherche des marques éco-responsables, éthiques et véganes (je mène mes petites enquêtes et découvre pleins de jolies marques, ça m'amuse beaucoup)

  • Je dépose dans les containers de recyclage.

  • Je souhaite me créer des petites capsules pour les quatres saisons avec de beaux basiques.

  • Je fais preuve de créativité pour utiliser au maximum les vieilles pièces que j'ai décidé de garder avant d'en acheter de nouvelles.

  • Je préfère acheter moins et de meilleure qualité.

  • Je préfère acheter utile.

  • Je regarde beaucoup plus pour des achats de seconde main.

  • Pour le prochain événement, je louerai au lieux d'acheter.

  • J'ai décidé de bannir le cuir animal au profit du cuir végétal.

  • Je ne souhaite plus acheter dans les enseignes de fast-fashion.

  • Et entre nous, j'ai beaucoup plus de plaisir à m'habiller depuis que j'y vois plus clair dans ma penderie.

Dans notre salon/salle manger:

  • Nous avons fait en sorte d'acheter des meubles qui, on l'espère, vont durer le plus longtemps possible.

  • On essaye d'éteindre nos appareils et de ne pas les laisser en veille.

  • On essaye de penser à la pollution numérique ( ce qui doit être le plus compliqué pour nous. Je reviendrai sur ce sujet passionnant et ultra flippant dans un futur post )

  • On utilise des ampoules à leds et "c'est pas Versailles chez nous!"

  • On essaye de mettre le maximum d'appareils en mode économie d'énergie.

Moi et les associations:

Je fais des dons mensuels à L214, Sea Sepherd et la Fondation Brigitte Bardot, puis ponctuels à d'autres associations pour la cause animale. C'est personnel mais je pense que cela joue aussi un rôle dans une démarche qui vise à consommer mieux.

Je signe beaucoup de pétitions sur MesOpinions traitant de la cause animale et environnementale.

Voilà pour moi.

Toutes ces petites idées vous serviront peut-être à vous lancer dans une belle aventure.

Et n'oubliez pas que l'essentiel est de faire de son mieux.


By Axelle.